Language:

Revue d’études comparatives Est-Ouest

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
Revue d’études comparatives Est-Ouest (2008), 39:33-61 NecPlus
Copyright © Nec Plus 2008
doi:10.4074/S0338059908004038

Research Article

L’action publique « par le bas » : l’approche LEADER en Europe centrale


Marie-Claude Maurela1

a1 CEFRES, Prague, USR 3138 du CNRS-MAEE (maurel@cefres.cz)
Article author query
maurel m [Google Scholar]

 Book query
  [Google Scholar]

Résumé :

L’introduction d’un nouveau modèle de développement territorial, fondé sur une démarche ascendante, est un processus inédit dans les pays d’Europe centrale ayant autrefois appartenu au système communiste. Le processus d’européanisation en cours joue un rôle de catalyseur dans la transmission de ce modèle de développement endogène qui mise sur la valorisation des atouts propres à chaque territoire et la mobilisation des initiatives portées par les acteurs décentralisés. La notion de « gouvernance territoriale » rend compte de ces nouvelles approches de l’action publique qui s’inscrivent dans un système multi-niveaux. À la rencontre des politiques européennes et nationales et d’initiatives ascendantes émanant des acteurs locaux (élus, animateurs de projets, etc.), de nouvelles formes de structuration des territories ruraux participent du changement du mode de gouvernance des territoires. Leur repérage et leur interprétation sont au coeur de la démarche empirique. Comment ce transfert de modèle s’opère-t-il et avec quels effets ? Prenant appui sur des données empiriques, l’article a pour objectif d’analyser le contexte de la réception du modèle européen de développement local par les acteurs et ses premiers effets en termes de capacité d’apprentissage.

Abstract

A new local development model – LEADER (Links between Actions for the Development of the Rural Economy) – based on a bottom-up approach has introduced a completely new process in the formerly Communist countries of central Europe. The underway “Europeanization” process is a catalyst for transmitting this model of endogenous development, which seeks to develop the specific advantages of local areas and tap the initiatives conveyed by decentralized actors. The concept of “territorial governance” is part of this new approach to public interventions in a multilevel system. At the juncture between EU policies, national programs and bottom-up initiatives from local actors (elected officials, project leaders, etc.), an empirical approach must detect and interpret the new territorial structures involved in the changing governance of these areas. How is the model being transferred? With what effects? Empirical data are used to analyze the context wherein actors receive this EU model of local development and to assess its initial effects in terms of learning capacity.

Mots-clés :action publique; développement local; transfert institutionnel; gouvernance territoriale; programme LEADER; apprentissage social


Related Content