Communication & langages

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
Communication & langages (2009), 2009:13-29 NecPlus
Copyright © Nec Plus 2009
doi:10.4074/S0336150009001021

Research Article

Santé et médias : modélisation du processus décisionnel Les zones d’influence et de négociation entre professionnels des médias


Danielle Maisonneuve, Lise Renaud, Christian Leray, Lise Chartier and Mandoline Royer

Article author query
maisonneuve d [Google Scholar]
renaud l [Google Scholar]
leray c [Google Scholar]
chartier l [Google Scholar]
royer m [Google Scholar]

Résumé

La communication touchant la santé publique peut être envisagée dans les entreprises de presse selon un processus décisionnel où s’établit une dynamique d’interinfluence menant à la définition des contenus d’information. En tentant de comprendre comment s’effectue le cheminement décisionnel vers l’élaboration du traitement médiatique des thématiques liées à la santé, la recherche présentée dans cet article met à jour certains jeux de négociation en fonction des motivations qui animent les professionnels des médias qui ont à prendre la décision de traiter ou de rejeter certains sujets liés à la santé. Les résultats de cette recherche contribuent à documenter les points nodaux dans la structure médiatique où s’effectuent les prises de décision, selon un modèle de structure matricielle multipaliers prenant en compte la charge socio-politique du sujet à traiter et l’identité de la source. Ainsi, dans les médias québécois, les professionnels des médias développent des relations de travail qui illustrent une certaine porosité entre pouvoir de recommandation et pouvoir de décision finale.

Abstract

We can gain insight about the approach of the media outlets regarding health care communication by examining their decisional process, based on a dynamics of inter-influence which ultimately defines news content. In an attempt to understand how this decisional process affects the way media outlets deal with health care topics, the research described in the present article reveals certain negotiation strategies based on the motivations of media professionals to accept or reject certain health care stories. The results of this research contribute to documentation on media structure nodes, where decisions are taken based on a multi-level matrix structure that takes into account the socio-political value of the news topic and the identity of the information source. We note that Québec media professionals have developed working relations that reveal a certain porosity between the power to recommend and the power to take final decisions.

Resumen

La comunicación sobre temas de salud pública puede ser considerada desde las empresas de prensa según un proceso de toma de decisiones en el cual se establece una dinámica de inter-influencia conducente a la definición de contenidos informativos. Intentando entender cómo se efectúa la orientación de la toma de decisiones hacia la elaboración del tratamiento mediático de temáticas relativas a la salud, la investigación presentada en este artículo revela ciertos juegos de negociación en función de las motivaciones que animan a los profesionales de medios, a quienes corresponde tomar la decisión de tratar o rechazar ciertos asuntos relacionados con la salud. Los resultados de esta investigación contribuyen documentando los puntos nodales en la estructura mediática donde se efectúan las tomas de decisiones, según un modelo de estructura matricial multinivel teniendo en cuenta la carga socio-política de la temática por tratar y la identidad de la fuente. Así, en los medios quebequeses, los profesionales de medios desarrollan relaciones de trabajo que ilustran cierta porosidad entre el poder de recomendación y el poder de decisión final.

Mots-clefs :santé; médias; communication; relations publiques; prise de décision

Keywords:health care; media outlets; communications; public relations; decision-making

Palabras clave :salud; medios; comunicación; relaciones públicas; toma de decisiones

Danielle Maisonneuve est professeure au Département de communication sociale et publique ainsi que directrice de l’Unité de programmes en communication publique, à la Faculté de communication, de UQAM. Elle est membre fondatrice de la Chaire de relations publiques et de communication marketing et de l’Institut Santé et Société; elle est également membre du Groupe de recherche Médias et santé. Elle dirige en outre le Groupe de recherche Communication publique et UNESCO. Pour les Presses de l’Université du Québec, elle est directrice des trois collections Communication, Relations publiques ainsi que Santé et Société.

Lise Renaud dirige le Groupe de recherche Médias et santé et est professeure au Département de communication sociale et publique de l’UQAM. Elle s’intéresse notamment aux médias et au lien entre les acteurs de santé publique et les médias. Elle s’interroge sur les mécanismes favorisant l’intégration des normes en matière de santé. Elle est l’auteure de plusieurs articles scientifiques, de manuels pédagogiques et d’ouvrages de vulgarisation.

Christian Leray a une formation en gestion (Institut National des Télécommunications, Paris, 2000) et est titulaire d’une maîtrise en communication (UQAM). Il est membre fondateur du Laboratoire d’analyse de presse Caisse Chartier, dont il coordonne les travaux depuis 2001 à la Chaire de relations publiques et communication marketing. Ses recherches ont trait à l’évaluation du discours de presse et à la triangulation des messages. Il est auteur du livre Analyse de contenu (2008), collection « Praticom » aux Presses de l’Université du Québec.

Lise Chartier a fondé le Laboratoire d’analyse de presse Caisse Chartier, rattaché à la Chaire de relations publiques et communication marketing de l’UQAM, elle s’intéresse comme chercheuse à plusieurs sujets liés aux médias, notamment le monitoring de presse et l’analyse de contenu. Cofondatrice de l’International Association of Broadcast Monitors (IABM) en 1981, elle en a présidé les destinées en 1984 et 1996.

Mandoline Royer était assistante de recherche au Laboratoire d’analyse de presse Caisse Chartier, à la Chaire de relations publiques et communication marketing de l’UQAM, pour cette recherche. Elle est présentement conseillère en communication à l’agence Statistique Canada tout en réalisant une maîtrise en administration publique.


Contenu en relation avec