Communication & langages

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
Communication & langages (2009), 2009:37-57 NecPlus
Copyright © Nec Plus 2009
doi:10.4074/S0336150009003056

Dossier : Les « bibliothèques numériques » peuvent-elles être des bibliothèques ?

Bibliothèques numériques : la nécessaire médiation


Fabrice Papy and Corinne Leblond

Article author query
papy f [Google Scholar]
leblond c [Google Scholar]

Résumé

Observant que l’expression « bibliothèques numériques », qui tend à se généraliser, rend mal compte du développement de systèmes dont les principes et les contraintes sont spécifiques, les auteurs analysent les dynamiques et les tensions qui accompagnent le déploiement des grands dispositifs de documentation numérique universitaire. Proposant une analyse précise du contexte institutionnel, idéologique et technique des projets en cours, ils mettent en évidence la permanence d’un modèle reposant sur une méconnaissance des usages et des besoins de médiation, au bénéfice d’une attente illusoire de l’efficience unique de la technique. Sur cette base, ils avancent, face à ce déterminisme obstiné, quelques perspectives pour un travail réel sur une réinvention de la médiation documentaire.

Abstract

The widespread use of the term “digital library” encompasses too wide a variety of systems and developments to be meaningful. This single term can not precisely account for the various prerequisites and guidelines of these systems. An analysis of how major academic digital document management systems have been implemented and how their set up was perceived points to common features. A thorough investigation of the institutional, ideological and technological environment in which current projects are rolled out unveils an everlasting pattern. Use and mediation are underestimated because of a belief in sole technological efficiency. Alternative approaches to this stubborn determinism are presented for a real work on how to reinvent documentary mediation.

Resumen

Al observar que la expresión “bibliotecas digitales”, cuyo uso tiende a generalizarse, ilustra mal el desarrollo de sistemas con exigencias y principios específicos, los autores analizan las dinámicas y tensiones que acompañan el desarrollo de vastos dispositivos de documentación digital universitaria. A través de un análisis preciso del contexto institucional, ideológico y técnico de los proyectos en curso, se pone en evidencia la permanencia de un modelo basado en un desconocimiento de los usos y de las necesidades de mediación, el cual favorece una expectativa ilusoria sobre la eficiencia única de la técnica. Con estas bases, y ante dicho determinismo obstinado, proponen entonces algunas pistas de trabajo realistas sobre una reinvención de la mediación documental.

Mots-clés:Bibliothèques numériques; société de l’information; désintermédiation; médiation documentaire; usage

Keywords :Digital Library; Information society; Disintermediation; Documentary mediation; Use

Palabras clave:Bibliotecas digitales; sociedad de la información; desintermediación; mediación documental; uso

Fabrice Papy est Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication (habilité à diriger des recherches). Ses recherches portent sur le rôle de la médiation technologique dans la construction et l’évolution socio-technique de la Société de l’Information. Il a conçu et développé le « Visual…Catalog », expérimenté dans les SCD de deux universités françaises afin d’étudier finement l’usage des dispositifs de recherche documentaire instrumentés par les TIC. Directeur scientifique du traité Sciences et Techniques de l’Information (Hermes Science), il a repris en 2007 la direction des Cahiers du Numérique et dirige le laboratoire Document numérique & Usages (Université Paris 8). Il a coordonné trois ouvrages scientifiques sur les bibliothèques numériques : Les bibliothèques numériques (2005), Usages et Pratiques dans les bibliothèques numériques (2007) et Digital Libraries (2008).

Corinne Leblond est conservateur d’État de bibliothèque, directrice du service commun de documentation de l’Université d’Artois et membre associé du laboratoire Document numérique & usages de l’Université Paris 8. Elle assure la direction d’un service documentaire composé de 14 établissements réparti sur 10 villes, a piloté la refonte du système documentaire du SCD de l’Université d’Artois inauguré en 2006. Elle termine la coordination d’un ouvrage à paraître en 2009 sur le thème « Archivage et stockage pérennes » (Hermes- Lavoisier).


Contenu en relation avec