Enfance

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
Enfance (2009), 2009:365-381 NecPlus
Copyright © Nec Plus / Association scientifique Henri Wallon 2009
doi:10.4074/S0013754509004017

Research Article

La croyance au Père Noël a une date de péremption


Serge Larivéea1 and Carole Sénéchala2

a1 Serge Larivée, École de psychoéducation, Université de Montréal Casier postal 6128, Succursale Centre-ville Montréal (Québec), Canada H3C 3J7, E-mail : Serge.larivee@umontreal.ca
a2 Carole Sénéchal, Faculté d’éducation, Université d’Ottawa, 145 Jean-Jacques-Lussier, Ottawa, Ontario, Canada K1N 6N5, E-mail : carole.senechal@uottawa.ca
Article author query
larivée s [Google Scholar]
sénéchal c [Google Scholar]

Résumé

La plupart des enfants en Occident sont en contact avec le Père Noël au cours de leur enfance. Pour la plupart des parents, il s’agit d’une croyance anodine destinée à conférer à la fête de Noël un certain mystère. Certains parents considèrent toutefois que promouvoir la croyance au Père Noël, c’est valoriser le mensonge. L’objectif de ce texte est de passer en revue les arguments des uns et des autres. Nous mettons d’abord en évidence quelques variables susceptibles de favoriser ou non cette croyance. Par la suite, nous présentons les travaux qui se sont intéressés à l’impact de la croyance au Père Noël et de la découverte de la vérité. Nous considérerons alors le point de vue des enfants et celui des parents. Nous évoquons enfin le caractère adaptatif du mensonge dans une perspective évolutionniste.

Abstract

Most Western children are exposed to Santa Claus during their childhood. For most parents, this is an innocent belief intended to lend Christmas a certain sense of mystery. Some parents, however, feel that encouraging belief in Santa, in fact, promotes lying. This text will provide an overview of the arguments. We will first bring up several variables likely to favour or discourage belief in Santa. We will go on to present studies that have examined the impact of believing in Santa and discovering the truth. We will then consider both children’s and parents’ points of view. We will finish by discussing the adaptive character of lying in an evolutionary perspective.

Mots clés :père noël; enfance; développement cognitif; mensonge

Key-words:santa claus; childhood; cognitive development; lying

Footnotes

Nous remercions C. Barrette, D. Baril, J. Deneault, F. Filiatrault, D. Paquette et A. Quiviger dont les commentaires judicieux ont permis d’améliorer sensiblement le texte.


Contenu en relation avec