Language:

Revue d’études comparatives Est-Ouest

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
Revue d’études comparatives Est-Ouest (2009), 40:241-272 NecPlus
Copyright © Nec Plus 2009
doi:10.4074/S0338059909003088

Dossier : La famille d’Est en Ouest : un demi-siècle de transformations en Europe

Étude comparative des pratiques contraceptives : France, Géorgie, Lituanie et Russie


Irina Troitskaiaa1, Alexandre Avdeeva2, Irina Badurashvilia3, Ekaterine Kapanadzea4 and Vaida Tretjaküvaa5

a1 Directrice de recherche, Université d’État de Moscou (itro@econ.msu.ru)
a2 Professeur, Institut de démographie, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, (alexandre.avdeev@univ-paris1.fr) ; Université d’État de Moscou (avdeev@econ.msu.ru)
a3 Directrice du Georgian Centre of Population Research, Tbilissi (gcpr@gol.ge)
a4 Chargée de recherche, Georgian Centre of Population Research, Tbilissi (kapana-dze_eka@yahoo.com)
a5 Doctorante, Centre de recherche démographique, Institut de recherche sociale ; char-gée de cours à l’Université Mykolas Romeris, Vilnius (vaida.tretjakova@gmail.com)
Article author query
troitskaia i [Google Scholar]
avdeev a [Google Scholar]
badurashvili i [Google Scholar]
kapanadze e [Google Scholar]
tretjaküva v [Google Scholar]

Résumé:

Les pratiques contraceptives ont évolué différemment dans Les pays est et ouest-européens. En France, où la contraception et l’avortement ont été Légalisés plus tardivement qu’à l’Est, le réseau du planning familial est dense et le principal moyen de prévenir Les naissances non désirées est La contraception. À L’opposé, dans Les ex-républiques soviétiques, L’autorisation plus précoce de L’avortement et son acceptation morale ont fait de L’interruption volontaire de grossesse L’éLément dominant de La culture reproductive. La comparaison des comportements contra-ceptifs en France, en Géorgie, en Lituanie et en Russie, fondée sur Les données de la première vague de l’enquête « Générations et genre » (GGS), confirme ces observations. Les variations de La prévalence contraceptive, de L’ensemble des méthodes utilisées et du besoin non satisfait de contraception ne peuvent être expliquées uniquement par Les caractéristiques socio-démographiques des utilisateurs. Des facteurs tels que La Législation, La politique démographique, Le système de protection sociale et L’éducation sexuelle entrent également en jeu.

Abstract

Birth-control practices have evolved differently in western and eastern Europe. France legalized contraception and abortion more recently than countries in eastern Europe. Its family planning network is dense, and contraception is the major method for preventing unwanted births. On the other hand, in the former Soviet republics, abortion, introduced much earlier and accepted by public opinion, is the key reproductive technique. These differences are confirmed by this comparison of contraceptive practices in France, Georgia, Lithuania and Russia based on the data collected during the flrst wave of the Generations and Gender Surveys. Differences in the prevalence of contraceptive practices, the availability of various me-thods and the unmet demand for contraception are related not only to the sociodemographic characteristics of birth-control users but also to factors, such as legislation, demographic policy, the health system or sexual education in the schools.


Related Content