Communication & langages

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
Communication & langages (2009), 2009:131-142 NecPlus
Copyright © Nec Plus 2009
doi:10.4074/S0336150009004098

Research Article

Géosémiotique politique de la frontière À propos de La frontière invisible de F. Schuiten et B. Peeters


Pascal Robert

Article author query
robert p [Google Scholar]

Résumé

Qu’est-ce qu’une frontière ? L’ouvrage de Benoît Peeters et François Schuiten La frontière invisible nous offre une stimulante mise en scène des enjeux politiques de trois manières de faire frontière. Cet article, qui ne se veut pas un compte rendu, en propose une lecture qui s’appuie sur la typologie peircienne du signe (indice/icône/symbole) et la sociologie des techniques de B. Latour, notamment sa notion d’accumulateur.

Abstract

What is a border? The book The invisible border, by Benoit Peeters et François Schuiten, does not provide a definite answer but presents different ways of political border-making. This article strives to give an interpetation of this book through the Peirce’s typology of sign (index, icon, symbol) and the sociological concept of “accumulateur” (B. Latour).

Resumen

¿Qué es una frontera? El trabajo de Benoît Peeters y François Schuiten ″La frontiére invisible″ nos ofrece una estimulante puesta en escena de las implicaciones políticas de tres maneras de hacer frontera. El presente artículo, sin pretender ser una reseña del libro, propone una lectura que se basa en la tipología peirciana del signo (índice/ícono/símbolo) y en la sociología de las técnicas de Bruno Latour, en particular en su noción de acumulador.

Mots-clés :frontière; politique; indice; icône; symbole; accumulateur

Keywords :border; politics; index; icon; symbol; “accumulateur”

Palabras clave:Frontera; política; índice; ícono; símbolo; acumulador

Pascal Robert est professeur à l’Université Paul Valéry-Montpellier III, membre du Ceric et membre associé du Cherpa de l’IEP d’Aix. Ses travaux portent de manière privilégiée sur les enjeux politiques des TIC et des technologies intellectuelles, mais il s’intéresse aussi à la BD : « Palo Alto au miroir d’Astérix », colloque international « BD et solidarité », Roanne, 23-24 octobre 2008 ; « Brouillez les sens et le sens s’embrouille, de l’incommunication dans QRN sur Bretzelburg », Hermès n°54, Paris, CNRS, septembre 2009 ; il est également membre du comité scientifique du colloque « Le tour du monde d’Astérix », Université Paris III, 30-31 octobre 2009.


Contenu en relation avec