Language:

Revue d’études comparatives Est-Ouest

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
Revue d’études comparatives Est-Ouest (2010), 41:5-33 NecPlus
Copyright © Nec Plus 2010
doi:10.4074/S0338059910001014

Research Article

Produire en économie de pénurie: L’industrie pharmaceutique est-allemande entre régulation pénurique et contraintes sanitaires (1949-1989)


Agnès Labroussea1 and Laure de Verdallea2

a1 Maître de conférences en économie, CRIISEA, Université de Picardie Jules Verne, chercheur associé au CEMI-EHESS (agnes.labrousse@u-picardie.fr)
a2 Chargée de recherche en sociologie, CNRS, Laboratoire PRINTEMPS (deverdalle@yahoo.fr)
Article author query
labrousse a [Google Scholar]
de verdalle l [Google Scholar]

Résumé:

Cet article met en évidence l’influence de la « régulation pénurique » sur l’organisation de la production et du travail dans l’industrie pharmaceutique est-allemande de 1949 à 1989. En introduisant des éléments de comparaison Est-Ouest, il précise le diagnostic d’une industrie atteinte de manière chronique par un syndrome et un mode de régulation pénuriques. Il s’agit cependant d’un modèle productif pénurique spécifique au secteur pharmaceutique où des pénuries chroniques et multiformes débouchent sur un taylorisme contrarié avec des formes particulières de flexibilité du travail, où une industrie contrainte par les ressources doit simultanément faire face à des incertitudes sur la demande. L’économie de la pénurie conduit à de multiples ajustements en matière de fabrication et de formulation des produits pharmaceutiques. Les acteurs vont jouer sur les intrants, sur les formes, les quantités et les procédés de fabrication, ce qui compromet parfois la chaîne de la qualité. Des compromis originaux entre les exigences de sécurité sanitaire et les contraintes de la production planifiée se font alors jour.

Abstract:

What impact did “shortage economics” have on how work and production were organized in the East German pharmaceutical industry between 1949 and 1989? East-West comparisons are of help in diagnosing this industry, chronically affected, as it was, by shortages. In this productive model based on “regulation through shortage”, chronic and multifarious shortages led to an “arrhythmic Taylorism” with specific forms of labor flexibility, as the pharmaceutical industry dealt with restrictions on the supply side and with fluctuations on the demand side. The many adjustments made to chronic shortages in input sources, quantities, drug formulas and the manufacturing process sometimes jeopardized the chain of quality. As a consequence, original social compromises took shape between sanitary regulations and planning requirements.

Mots-clés:Industrie pharmaceutique; Allemagne de l’Est (RDA); économie de la pénurie; organisation du travail et de la production; contrainte sanitaire

Key words:Pharmaceutical industry; East-Germany (GDR); shortage economics; production and work organization; sanitary constraint

Footnotes

* Les auteurs remercient les membres du groupe IPSO (L’industrie pharmaceutique sous observation) auxquels ils sont redevables d’échanges très enrichissants tout au long de cette recherche, tout particulièrement Cédric Lomba et Séverin Müller, pour leurs commentaires précieux sur une première version de cet article, de même que les deux rapporteurs anonymes de la revue. Merci enfin à Bernard Chavance pour une relecture ultime fort utile.


Related Content