Language:

Revue d’études comparatives Est-Ouest

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
Revue d’études comparatives Est-Ouest (2010), 41:141-162 NecPlus
Copyright © Nec Plus 2010
doi:10.4074/S0338059910001075

Dossier : Le déplacement pour mémoire coordonné par Françoise Mayer

Dans l’ombre des Sudètes Mémoire et identité collective des Allemands tchèques*


Olga Šmídováa1

a1 Enseignant-chercheur en sociologie, Faculté de sciences sociales, Université Charles, Prague (osmat@email.cz)
Article author query
šmídová o [Google Scholar]

Résumé:

Cet article s’appuie sur l’analyse d’histoires de vie recueillies auprès de la génération la plus âgée des Allemands vivant encore en Bohême. L’objectif est de montrer comment s’est construite la vision du passé de ces personnes qui, contrairement à la majorité des Allemands des Sudètes, sont restées en Bohême. En dépit de nombreuses analogies, des différences subsistent entre la façon dont elles conçoivent ce passé et l’histoire communément admise. L’auteur étudie ces distinctions en s’appuyant sur les approches constructivistes de la mémoire collective. À cette fin, les usages des formes narratives dans les récits biographiques sont examinés ici afin de mesurer le poids du présent dans l’évocation du passé.

Abstract:

This analysis of biographical accounts collected from members of the oldest generation of Germans still living in Bohemia seeks to show how these persons — who, unlike most Germans from Sudetenland, stayed on — have constructed a vision of the past. Despite several similarities, differences exist between their view of the past and the commonly accepted version of history. A social constructivistic approach to collective memory explores these differences. For this purpose, the narrative forms used in these biographical accounts are examined in order to gauge the weight of the present on evocations of the past.

Mots-clés:identité; mémoire; approche biographique; minorité; Allemands tchèques; Sudètes; expulsions

Key words:expellees; Sudetenland; Czech Republic; Germany

Footnotes

Traduit du tchèque par Carole Formanek

* Cet article est issu du projet de recherche MSM0021620841, «Le développement de la société tchèque dans l’UE : les risques et les défis», subventionné par l’Agence de moyens de la République tchèque (Grantová agentura Èeské republiky).


Related Content