Language:

OEconomia

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
OEconomia (2012), 2012:305-326 (2012), 2012:305-326 NecPlus
Copyright © Nec Plus / Association OEconomia 2012
doi:10.4074/S2113520712013035

Research Article

L’école libérale française et la question du bimétallisme (1860-1885). Enjeux économiques et politiques de la controverse


Claire Silvanta1

a1 TRIANGLE, Université Lyon 2 Lumière. Email : claire.silvant@univ-lyon2.fr. Je remercie vivement les trois rapporteurs anonymes de la revue Œconomia pour leurs remarques et leur vigilance. Que soient également remerciés François Etner et Jérôme de Boyer des Roches pour leurs commentaires précieux et leurs encouragements.
Article author query
silvant c [Google Scholar]

Abstract

À la fin du XIXe siècle, la controverse sur le bimétallisme divise l’école libérale française en deux groupes opposés. L’examen des arguments présentés par le camp bimétalliste et par ses adversaires nous permet d’affirmer que leur opposition ne peut être réduite à une simple divergence théorique. Nous montrons que deux enjeux politiques majeurs interfèrent dans ce débat : l’enjeu national, d’une part, des intérêts de la Banque de France, et, d’autre part, des considérations relatives à la position internationale de la France, apparaissent en filigrane de la controverse sur le bimétallisme. La prise en compte de ces deux enjeux permet de rendre compte des oppositions entre des auteurs appartenant à la même école. Nous faisons apparaître une différence entre les économistes bimétallistes, attachés à la possibilité de décisions discrétionnaires allant dans le sens des intérêts nationaux, et leurs opposants monométallistes qui défendent la notion de règle en matière monétaire.

Abstract

In the end of the 19th century the controversy on bimetallism divides the French liberal school into two opposite groups. The study of the arguments of both sides—bimetallists and monometallists—shows that this opposition is not only a theoretical one. We first point out that two important political issues interfere with this debate: firstly it overlaps the national question of the interests of the Banque de France; in addition, political stakes concerning the international role of France appear in the discussions on bimetallism. The consideration of these two issues allows us to give an explanation to the strong opposition between authors belonging to the same school: we highlight a difference between the advocates of bimetallism who extol the virtues of discretionary decisions promoting the national interests, and those of monometallism which defend the notion of rules in monetary policy.

Mots clés :bimétallisme,; étalon-or,; école libérale française

Keywordsbimetallism; Gold Standard; French liberal School

JEB12; N13


Related Content