Language:

Enfance

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
Enfance (2013), 2013:77-94 (2013), 2013:77-94 NecPlus
Copyright © Nec Plus / Association scientifique Henri Wallon 2013
doi:10.4074/S0013754513001080

Research Article

Modèles animaux de la prématurité : mesures comportementales des effets des lésions cérébrales


Vincent Roya1, Philippe Lerouxa2, Arnaud Araboa1, Stéphane Marreta2 and Bruno Gonzaleza2

a1 Université de Normandie, Rouen, PSY-NCA, EA 4700, Laboratoire de Psychologie et Neurosciences de la Cognition et de l’Affectivité, 76821 Mont-Saint-Aignan, Cedex, France. Email : vincent.roy@univ-rouen.fr, arnaud.arabo@univ-rouen.fr
a2 Université de Normandie, Rouen, NeoVASC, ERI 28, Endothélium Microvasculaire et Lésions Cérébrales Néonatales, Institut Hospitalo-Universitaire de Rouen. Email : philippe.leroux@univ-rouen.fr, stephane.marret@chu-rouen.fr, bruno.gonzales@univ-rouen.fr
Article author query
roy v [Google Scholar]
leroux p [Google Scholar]
arabo a [Google Scholar]
marret s [Google Scholar]
gonzalez b [Google Scholar]

RÉSUMÉ

Les lésions cérébrales survenant chez le nouveau né prématuré s’accompagnent de troubles du développement sensorimoteur et/ou cognitif. Les répercussions conséquentes sur le plan personnel et sociétal justifient de mener des études systématiques, incluant notamment les facteurs de risques, les déclencheurs, les mécanismes cellulaires et moléculaires, les traitements ou les modes de prévention possibles. La compréhension de ces aspects bénéficie largement à ce jour de résultats obtenus chez des modèles animaux, notamment rongeurs. Ce travail présente l’apport de ces modèles dans l’étude des lésions cérébrales du prématuré, en s’attachant en particulier sur trois d’entre eux parmi les plus utilisés. Il se focalise ensuite sur la question des mesures comportementales associées en exposant les méthodes actuelles ainsi que les difficultés rencontrées et des perspectives possibles et nécessaires.

ABSTRACT

Brain lesions in preterm neonates can lead to neurodevelopmental impairments and cognitive deficits. The consequences for individuals and for the society justify carrying out intensive studies on risk factors, triggering events, molecular and cellular mechanisms, treatments and possible ways of prevention. The current knowledge on these aspects depends a lot on animal studies, especially in rodents. This paper presents the contribution of animal models to the study of brain lesions in the context of prematurity. Three models among the most commons are described. Then, the issue of how to measure the behavioural disturbances in rodents with early brain lesions is discussed. Difficulties raised by current techniques are questioned and possible and necessary perspectives are proposed.

Mots clés:prÉmaturitÉ; modÈles animaux; comportement; rongeurs; lÉsions cÉrÉbrales; plasticitÉ comportementale; dÉveloppement.

Keywords:Prematurity; Animal models; Behaviour; Rodents; Brain lesions; Behavioural plasticity; Development


Related Content