Language:

Enfance

Cambridge Journals Online - CUP Full-Text Page
Enfance (2013), 2013:159-179 NecPlus
Copyright © Nec Plus / Association scientifique Henri Wallon 2013
doi:10.4074/S0013754513002048

Research Article

Effet de l’intensité du guidage sur l’apprentissage de la catégorisation Vivant versus Non Vivant


Franck Tanguya1, Jean-Noël Foulina2 and André Tricota3

a1 Université Montesquieu Bordeaux IV, IUFM, 49 rue de l’École Normale, BP 210, 33021 Bordeaux Cedex. Email : franck.tanguy@u-bordeaux4.fr
a2 Laboratoire de psychologie, santé et qualité de vie EA 4139, 3 ter place de la Victoire, 33076 Bordeaux cedex. Email : jean-noel.foulin@u-bordeaux4.fr
a3 IUFM Midi-Pyrénées, Centre départemental de la Haute-Garonne, site St-Agne, 56 avenue de l’URSS, 31078 Toulouse cedex. Email : andre.tricot@univ-tlse2.fr
Article author query
tanguy f [Google Scholar]
foulin j [Google Scholar]
tricot a [Google Scholar]

Résumé

L’étude présente compare les effets de deux modalités de guidage dans l’apprentissage d’une connaissance primaire : la catégorisation des entités du monde biologique en Vivant versus Non Vivant. Les participants étaient des élèves de 6e de collège répartis en deux groupes appariés et affectés chacun à une modalité de guidage lors d’une phase d’apprentissage initial. Dans la modalité « sans guidage », les participants effectuaient seuls la catégorisation en Vivant/Non Vivant. Dans la modalité « guidage directif », la catégorisation était réalisée par l’ordinateur sous les yeux des participants. L’apprentissage initial était suivi d’un post-test, d’une phase de conceptualisation et d’une phase de généralisation. L’ensemble était piloté par ordinateur. Après chaque réponse, les participants devaient évaluer la charge cognitive mobilisée sur une échelle à neuf niveaux. Des analyses de variance des réponses et des valeurs de charge cognitive ont été menées pour chaque phase. Globalement, la modalité Sans Guidage est apparue plus efficace que le Guidage Directif et les items du Non Vivant étaient plus difficiles à catégoriser que les items du Vivant.

Abstract

This study deals with the effect of two guidance forms in learning primary knowledge of categorization based on living/non living species. Participants are 6th grade Junior High school students, split into two matched groups assigned to one of two guidance forms during initial learning. In the No Guidance form, the participants categorized by themselves the species into living/non living categories. In the Guidance form, the participants observed the categorization performed by a computer. The initial learning phase was followed by a post-test, a conceptualization phase and a generalization phase. The entire experiment was computer-driven. After each item, the cognitive load level was measured by the participants on a 9-level scale. For each phase, ANOVAs of the answers and the cognitive load values were conducted. Results show that No Guidance was more effective than Guidance, and that non-living items were more difficult to categorize than living ones.

Mots clés :apprentissage; connaissances primaires et connaissances secondaires; connaissances naÏves; charge cognitive; guidage

Keywords:Learning; Primary and Secondary Knowledge; Folk Knowledge; Cognitive load; Guidance


Related Content