Language:

Revue d’études comparatives Est-Ouest

Dossier: Les transformations des espaces académiques centre-est-européens depuis 1989

La Sociologie Universitaire Bulgare En Transformation Politiques Publiques, Parcours Institutionnels Et Biographies (1990-2006)

Petya Slavovaa1

a1 Maître de conférences, Université de Sofia, Département de sociologie; pslavova@ulb.ac.be

Résumé

L’objectif de cet article est de rendre compte des processus et des acteurs qui contribuent à la multiplication des universités et des disciplines académiques après la chute du régime socialiste en Bulgarie. Pour illustrer ce processus de diversification, il s’agit plus concrètement d’étudier le cas des nouveaux départements de sociologie créés dans les universités d’Etat après 1989. L’article s’intéresse à la fois aux réformes majeures mises en place par l’Etat postsocialiste et à la façon dont les différents acteurs les interprètent et entreprennent de créer de nouveaux départements. Il retrace des parcours d’acteurs qui s’engagent dans de telles créations, ainsi que le résultat de celles-ci dans la mesure où elles s’inscrivent dans la réforme institutionnelle de l’université postsocialiste. L’analyse détaillée est menée à plusieurs échelles, biographique et institutionnelle, et montre que la diversification de l’enseignement supérieur, en particulier dans le domaine de la sociologie, dépend avant tout de l’activisme des « entrepreneurs universitaires », d’acteurs qui parviennent à mobiliser des ressources personnelles, académiques et politiques face aux changements législatifs pour créer quelque chose de nouveau.

Sociology and the transformation of Bulgarian universities: Public policies, institutional itineraries and biographies (1990-2006)

How to bring light on the processes and persons that have contributed to the growing number of universities and academic disciplines since the collapse of the Communist system in Bulgaria? Three new sociology departments established in state universities after 1989 illustrate this growth in higher education. Our analysis of the post-Communist state’s major reforms also examines how the persons involved have interpreted and undertaken these reforms for the purpose of creating new academic departments. The biographic itineraries of these “academic entrepreneurs” are described along with the results of their actions in relation to state-sponsored institutional reforms of higher education. Analysis at both the biographical and institutional scales provides evidence supporting the hypothesis that the growth of higher education, especially in sociology, has depended on the active role played by these entrepreneurs, who have mobilized personal, academic and polical resources in a context of legislative changes in order to construct a new academic order.

Key Words:

  • sociology;
  • higher education;
  • university reform;
  • academic entrepreneurs;
  • post-Communism;
  • Bulgaria

Key Words:

  • sociologie;
  • réforme universitaire;
  • entrepreneurs universitaires;
  • Bulgarie;
  • postsocialisme;
  • enseignement supérieur
Related Content