Communication & langages

Dossier: Le savant et le populaire Retour sur une opposition arbitraire

Enjeux socioculturels de la technique au cinéma

Michaël Bourgatte c1

Résumé

Cinéma d’auteur ou cinéma populaire ? On a communément pour habitude de distribuer les films dans l’une ou l’autre de ces catégories. De la même manière, on oppose les sphères professionnelle et amateur. Or, les frontières sont poreuses et il n’est pas rare de voir des glissements s’opérer. Cet article propose de regarder les processus d’hybridation qui s’opèrent dans le temps long de l’histoire du cinéma. Pour cela, l’auteur propose de focaliser l’attention sur les éléments techniques qui entrent en jeu dans la conception, la médiation et la réception du cinéma, en particulier à l’heure du numérique et de l’Internet. Ces éléments techniques sont souvent oubliés dans les recherches sur le cinéma, alors qu’ils tiennent une place centrale dans la structuration du champ cinématographique. Ils interrogent également la valeur socialement intégrante du cinéma.

Abstract

Art movies or popular movies? It is common to put films into one of these two categories. In the same way, professional and amateur fields are often opposed. However, borders are porous and certain shifts may occur. This paper examines the long term hybridisation processes which have happened during cinema history. It focuses on the technologies that are involved in the shooting, the mediation and the reception of films, particularly in the digital age (cameras, projectors, screens, computers, etc.). It also focuses on the social uses in an approach related to studies in digital humanities. Technologies play a major role in structuring the field of cinema. Nevertheless, they are often overlooked in films studies. This paper seeks to bridge this gap.

Resumen

¿ Cine de autor o cine popular? Las películas se suelen repartir en una de estas categorías. De la misma manera, se suele oponer las esferas de los profesionales y las de los aficionados. Sin embargo, las fronteras son permeables y entre las dos esferas se operan varios tipos de intercambios. En este artículo, se analizan los procesos de hibridación que caracterizan el cine desde su nacimiento hasta la era digital. El autor se centra en las tecnologías (cámara, proyector, pantalla, ordenador, …) que se usan en el rodaje, la mediación y la recepción de las películas, sobre todo en la era digital y de Internet. Estas tecnologías desempeñan un papel central en la estructuración del campo cinematográfico y no son realmente estudiadas en la investigación sobre las “humanidades digitales”, a pesar de que cuestionan muy precisamente una dimensión fundamental para la integración social del cine.

Key Words:

  • amateur;
  • auteur;
  • cinéma;
  • Internet;
  • numérique;
  • populaire;
  • professionnel;
  • technique;
  • technologie;
  • usage

Key Words:

  • Amateur;
  • Art films;
  • Cinema;
  • Internet;
  • Digital Humanities;
  • Blockbusters;
  • Technology;
  • Social uses

Key Words:

  • aficionado;
  •  autor;
  • cine;
  • internet;
  • digital;
  • película popular;
  • película con éxito;
  • tecnología;
  • uso

Michaël Bourgatte est maître de conférences et directeur du Centre Édouard Branly de l’ICP. Ses travaux portent sur l’usage des nouvelles technologies du numérique dans le champ du cinéma et de l’audiovisuel, ainsi que dans le champ de la pédagogie. Il a récemment dirigé une publication collective : Le cinéma à l’heure du numérique. Pratiques et publics (MkF, 2012) et publié plusieurs articles sur ces thématiques (« L’écran-outil et le film-objet », MEI, 2011 ; « Annoter des films et des vidéos : une activité de curating audiovisuel », Actes du Congrès Avanca-Cinéma, 2012).

Contenu en relation avec