Language:

L’Année psychologique

Research Article

L’EJSAG, une Échelle de Justification du système Spécifique Au Genre : validation auprès d’une population d’adolescents et d’adultes

Catherine Verniersa1 and Delphine Martinota1 c1

a1 Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive UMR CNRS 6024, Clermont Université, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, France

Résumé

L’objectif de la présente étude est de proposer une échelle de justification du système spécifique au genre en langue française, l’EJSAG, validée auprès d’une population de 662 participants, adolescents et adultes. Dans les études 1 et 2, des analyses factorielles exploratoires puis confirmatoires ont permis de retenir une échelle unifactorielle en huit items. Dans l’étude 3, les validités convergentes et discriminantes de l’EJSAG ont été établies. Des différences de sexe conformes aux résultats régulièrement observés dans la littérature ont également été mises en évidence : les participants présentant des scores moyens plus élevés que les participantes sur cette échelle. Enfin, les alpha de Cronbach sont satisfaisants dans l’ensemble des échantillons. Cet outil est susceptible de contribuer à la compréhension des mécanismes sous-tendant le maintien des inégalités de genre chez les adolescents et les adultes, et de faciliter l’étude de la justification du système de genre d’un point de vue développemental.

Abstract

The aim of the present research is to provide a French version of the gender specific justification scale (EJSAG) validated among adolescents and adults. A total of 662 participants, adolescents and adults, took part in three studies intended to validate EJSAG. In Studies 1 and 2, exploratory and confirmatory factor analyses led to retain a 8-items unifactorial scale. In Study 3, the convergent/discriminant validity test for EJSAG was satisfactory. Moreover, as in previous research, results highlighted significant mean differences between participants as a function of their gender : the male participants’ mean scores on EJSAG were higher than the females’ ones. Finally, Cronbach’s alpha indicated good internal reliability across all samples. EJSAG is likely to contribute to a better understanding of the mechanisms underlying the perpetuation of gender inequalities among adolescents and adults, and to facilitate the study of the gender system justification from a developmental perspective.

(Online publication March 01 2015)

Correspondence

c1 Correspondance : Catherine Verniers et Delphine Martinot, LAPSCO, Université Blaise Pascal, 34 avenue Carnot, 63000 Clermont-Ferrand, France. E-mail : catherine.verniers@univ-bpclermont.fr ; delphine. martinot@univ-bpclermont.fr.

Footnotes

Cette recherche a bénéficié du financement GENIM – ANR 11 INEG 002 01.

Related Content