Communication & langages

Research Article

Rencontre d’Yves Jeanneret avec la rédaction d’Esprit suivie d’une interview de Jean-Maxence Granier

ValÉrie Patrin-LeclÈre and Aude Seurrat

Résumé

Le 4 décembre 2014, la rédaction de la revue Esprit recevait Yves Jeanneret. Séance consacrée à une présentation de Critique de la trivialité, faite par son auteur, puis à une discussion avec les fidèles du débat intellectuel invités par la revue. Ces échanges ouverts ont permis une réflexion sur le profit qu’on peut tirer d’une recherche issue des sciences de l’information et de la communication, dès lors que l’on s’attache à comprendre les enjeux qui traversent les médias et plus largement la vie politique des idées. Le premier texte reprend les principales idées développées par Yves Jeanneret à cette occasion. Le deuxième revient sur l’une des questions les plus intensément discutées, celle des ressources et tensions que cette approche suscite dans les relations entre recherche et métiers de la communication et des médias. Jean-Maxence Granier, directeur du cabinet d’études Think-Out, s’est pour l’occasion prêté à l’exercice de l’interview.

Valérie Patrin-Leclère est chercheur au Gripic et maître de conférences au Celsa (université Paris-Sorbonne), où elle dirige le département Médias et communication. Elle mène des recherches sur les transformations médiatiques contemporaines, selon une approche qu’elle qualifie de sémio-économique et qui consiste à analyser les incidences des logiques économiques et organisationnelles sur les formes et contenus médiatiques. Elle a récemment co-écrit La fin de la publicité, tours et contours de la dépublicitarisation (2014, éd. Le bord de l’eau) avec Caroline Marti de Montety et Karine Berthelot-Guiet.

Aude Seurrat est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris 13, où elle est responsable de la Licence information et communication. Membre du LabSIC et du Labex ICCA, ses recherches portent notamment sur la médiation des savoirs à travers la formation professionnelle, plus particulièrement sur le media training et les formations à l’interculturel. Elle a dirigé le manuel collectif Écrire un mémoire en sciences de l’information et de la communication. Récits de cas, démarches et méthodes, Presses Sorbonne Nouvelle, 2014.

Contenu en relation avec