Communication & langages

Research Article

La part du corps : chamanisme et écriture

Florian Berrouet

Résumé

S’aventurer dans une grotte parfois profonde pour y laisser témoignage de son passage, sous la forme de peintures, dessins ou gravures animalières, de signes énigmatiques ou de rares figures humaines souvent bestialisées, est une démarche singulière qui engage le corps dans son entier. Au Paléolithique supérieur, cette confrontation entre l’artiste et la paroi peut susciter une interprétation qui fasse appel à un chamanisme pleinement inféodé aux formes naturelles de la grotte, en même temps qu’une évolution est perceptible depuis l’art de « contact » des phases anciennes jusqu’aux images plus standardisées du Magdalénien. Dès lors, thématiques figurées, gestuelles et récurrences, à l’échelle de la représentation et du milieu souterrain, se conjuguent pour suggérer l’ébauche d’un langage graphique.

Abstract

Entering a sometimes deep cave to let testimonies of one’s passage be they paintings, drawings or engravings of animals, enigmatic signs or rare but often animal-shaped human figures is a singular approach that involves the whole body. During Upper Palaeolithic, this confrontation between the artist and the wall can arouse an interpretation that appeals to a shamanism that is fully dependant on the natural forms of the cave, at the same time that an evolution can be noticed from the art of “contact” in ancient phases to the more standardised images from the Magdalenian times. Thus, figured thematics, gestures and recurrences, at the scale of the representation and the underground environment, combine to suggest the early stages of a graphic language.

Resumen

Aventurarse en una cueva a veces profunda para dejar en ella huellas del propio paso, en forma de pinturas, dibujos o grabados de animales, signos enigmáticos o raras figuras humanas (a menudo de forma animal), hace parte de un enfoque singular en el que se compromete el cuerpo en su conjunto. En el Paleolítico Superior, este enfrentamiento entre el artista y la pared inspira una interpretación en la que el chamanismo parece totalmente subordinado a las formas naturales de la cueva, mientras se observa una evolución desde el arte « de contacto » de las fases antiguas hasta las imágenes más estandarizadas del Magdaleniense. Desde entonces, temáticas figurativas, gestos y recurrencias, al nivel de la representación y del medio subterráneo, se combinan para sugerir el esbozo de un lenguaje gráfico.

Key Words:

  • préhistoire;
  • art pariétal;
  • corps;
  • grotte;
  • chamanisme;
  • langage graphique;
  • écriture

Key Words:

  • prehistory;
  • cave art;
  • body;
  • cave;
  • shamanism;
  • graphic language;
  • writing

Key Words:

  • prehistoria;
  • arte parietal;
  • cuerpo;
  • cueva;
  • chamanismo;
  • lenguaje gráfico;
  • escritura

Florian Berrouet est docteur en préhistoire et géologie du Quaternaire, spécialiste du relevé d’art pariétal. Il a soutenu en 2009 une thèse de doctorat en Préhistoire et Géologie du Quaternaire (université Bordeaux 1) : Les altérations d’origine biologique dans l’art pariétal : exemple des relations structurales et conceptuelles entre le mondmilch et les représentations paléolithiques. Cas particulier de la grotte de Lascaux et enjeux conservatoires. Il étudie les représentations préhistoriques des grottes Margot (Mayenne) et du Sorcier (Dordogne). Très attaché à la vulgarisation de la science préhistorique, il est auteur d’articles spécialisés et pour des revues grand public et a notamment publié dans Archéologia « Lascaux, enquête sur une crise bactérienne ».

Contenu en relation avec