Language:

Revue d’études comparatives Est-Ouest

Dossier: Le passé allemand des pays d’Europe centrale et orientale Une mémoire en partage

L’imaginaire Cartographique de « L’est Allemand » dans les Publications Populaires en Allemagne

Tobias Wegera1

a1 Bundesinstitut für Kultur und Geschichte der Deutschen im östlichen Europa, Johann-Justus-Weg 147a, 26127 Oldenburg, Allemagne ; tobias.weger@bkge.uni-oldenburg.de

Résumé

Les origines de la représentation cartographique de « l’Est allemand » remontent à des temps antérieurs à la « fuite et l’expulsion » des Allemands de l’Est européen après 1945 : un prototype, le Alldeutscher Atlas, date de 1900. Le théorème du « sol du peuple allemand et sol de culture allemande » (1925) fut une autre étape très importante. Les cartes de revendication de la République de Weimar, celles d’expansion des nazis, et de nouveau celles de revendication des organisations de réfugiés allemands après 1945 ne constituent que des variations de ce dessin. Des représentations de la « menace de l’Est » et de la « fuite » les complètent, variant selon le contexte de leur production.

Key Words:

  • Allemagne;
  • cartographie;
  • représentation;
  • mémoire collective;
  • fuite et expulsion;
  • revendications territoriales;
  • révisionnisme;
  • antislavisme;
  • guerre froide
Related Content