Communication & langages

Research Article

Faire incarnat. Icônes et contagion du divin dans le christianisme orthodoxe

Gaspard Salatko c1

Résumé

Au XXsiècle, deux peintres russes, Léonide Ouspensky et Georges Kroug, émigrent en Europe occidentale. La plupart des peintres d’icônes exerçant leur activité en France les considèrent aujourd’hui comme leurs maîtres ou comme les maîtres de leur maître. Tout en repérant la labilité des manières théologiques, biographiques et techniques de faire incarnat, l’examen de ces vies de peintres permet de caractériser le format icône en tant qu’application d’une théologie de la ressemblance, mobilisant un régime d’arraisonnement visuel et instruisant la potentialité d’une relation entre la personne chrétienne représentée sur l’icône et son contemplateur.

Key Words:

  • acheiropoïètes;
  • christianisme;
  • icônes;
  • images;
  • Kroug Georges;
  • médiation;
  • orthodoxie;
  • Ouspensky Léonide;
  • peintres;
  • peinture
Contenu en relation avec