Language:

L’Année psychologique

Research Article

L’Expérience de mort imminente (EMI) : une synthèse de la littérature

Maya Cormana1, Florie Moniera1, Alyson Sicarda1, Anthony Da Fonsecaa1, Thibault Didelota1, Quentin Halleza1, Amélie Kchania1, Mick Salomonea1, Guillaume Vichya1 and Michaël Dambruna1 c1

a1 Université Clermont Auvergne, CNRS, LAPSCO, F-63000 Clermont-Ferrand, France

RÉSUMÉ

Cet article propose une synthèse de la littérature sur l’Expérience de mort imminente (EMI). Plusieurs caractéristiques récurrentes de l’EMI, ainsi que leur fréquence, sont présentées. La question des variations culturelles de l’EMI faisant l’objet d’un débat, nous avons choisi d’exposer les données qui supportent l’hypothèse d’invariance culturelle, mais également celles qui révèlent un impact de la culture. À la lumière des recherches récentes en neurophysiologie et en psychologie, plusieurs mécanismes potentiellement impliqués dans l’EMI sont décrits et discutés au regard des deux principaux courants théoriques qui dominent actuellement cette thématique (c’est-à-dire approche de l’in-brain et perspective de l’out-of-brain). Dans une perspective plus appliquée, il apparaît que l’EMI génère à la fois des changements positifs, mais également des perturbations majeures qui soulèvent la question de la prise en charge des patients ayant vécu une EMI.

ABSTRACT

This paper provides a review of the literature on Near Death Experience (NDE). Several recurring features of the EMI, and their frequency, are presented. The issue of cultural variations of EMI being the subject of a debate, we chose to expose the data that support the cultural invariance hypothesis, but also those that reveal an impact of culture. In light of recent research in neurophysiology and psychology, several mechanisms potentially involved in EMI are described and discussed in relation to the two main current theoretical approaches that dominate this topic (i.e. “in-brain” and “out-of-brain” approaches). In a more applied perspective, it appears that EMI leads to positive life changes, but also to major disruptions that raise the question of therapeutic care of patients who experienced an NDE.

Correspondence

c1 Correspondance : Michaël Dambrun, Université Clermont Auvergne, LAPSCO, 34 avenue Carnot, 63037 Clermont-Ferrand, France. E-mail : michael.dambrun@uca.fr.

Footnotes

Cet article a été rédigé sous la direction du dernier auteur dans le cadre de l’atelier d’investigation collaborative du Master 2 Recherche Psychologie Sociale et Cognitive à l’UCA.

Related Content