Language:

Revue d’études comparatives Est-Ouest

Dossier: Mondes Ruraux et Marchés dans l’europe Postcommuniste

Ajuster La Représentation Professionnelle Aux Politiques ÉConomiques. L’invention de La « Petite Agriculture Capitaliste » en Roumanie

Antoine Rogera1

a1 Professeur de science politique à l’Institut d’études politiques de Bordeaux, chercheur au Centre Émile Durkheim (UMR 5116); a.roger@sciencespobordeaux.fr,

Résumé

Les financements européens destinés au développement rural produisent en Roumanie des effets politiques majeurs : ils contribuent à la mise en forme de l’agriculture légitime, en servant de support à un nouveau travail de représentation et en alimentant des luttes au sein de l’administration nationale. Plusieurs organisations professionnelles prétendent défendre une « petite agriculture capitaliste », positionnée entre exploitations parcellaires et grands producteurs. La notion de « semi-subsistance » trace une frontière entre les unités dignes d’être défendues et celles promises à la relégation. Les outils statistiques et les procédés rhétoriques ne suffisent pas à faire advenir de nouvelles pratiques, mais ils offrent une raison d’être à des porte-parole auto-désignés. Au sein du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, plusieurs services s’affrontent pour fixer le périmètre de leurs attributions. Certains hauts fonctionnaires tentent de légitimer leur position et se réclament d’une forte mobilisation extérieure en sollicitant les prétendus défenseurs de la « petite agriculture capitaliste ». L’analyse s’appuie sur un dépouillement de la presse professionnelle et sur des entretiens semi-directifs réalisés entre 2009 et 2014 avec des responsables d’organisations professionnelles et de services administratifs.

Key Words:

  • politiques agricoles;
  • développement rural;
  • représentation professionnelle;
  • administrations publiques;
  • Roumanie
Related Content