Communication & langages

Dossier: S’instituer par L’écriture en Ligne

Le fact-checking ou la réinvention d’une pratique de vérification

Laurent Bigota1

a1 laurent.bigot@gmail.com

Résumé

Des « Décodeurs » du Monde au « Désintox » de Libération, de « L’œil du 20 heures » de France 2 au « Vrai du Faux » de France Info, toutes les évocations actuelles du fact-checking – en France comme ailleurs dans le monde – sont fondées sur l’observation de pratiques journalistiques relativement récentes, qui consistent à vérifier la véracité de propos tenus par des responsables politiques ou d’autres personnalités publiques. Mais il ne s’agit là que de l’avatar « moderne » du fact-checking, né outre-Atlantique avec les PolitiFact.com et FactCheck.org, pour ne citer qu’eux. En France (comme aux États-Unis d’ailleurs), les médias n’envisagent plus vraiment de mettre en œuvre le fact-checking des origines, né à la création de Time en 1923, et fondé sur la vérification exhaustive et systématique des contenus journalistiques avant parution. Cette réinvention du fact-checking semble devoir s’expliquer par des raisons à la fois historiques, éditoriales et économiques.

Resumen

De los “Décodeurs” del diario Le Monde a la sección “Désintox” de Libération, del segmento “L’oeil du 20 heures” de la cadena France 2 al “Vrai du Faux” de France Info, todas las evocaciones actuales del fact-checking -en Francia y en el mundo- se basan en la observación de prácticas periodísticas relativamente recientes que consisten en verificar la veracidad de las declaraciones de políticos y otras personalidades públicas. Sin embargo, ésta es apenas la reencarnación “moderna” del fact-checking, tal como surgió en los Estados Unidos con sitios como PolitiFact.com et FactCheck.org. En Francia (como en Estados Unidos), los medios ya no buscan aplicar el fact-checking original -tal como lo definió Time en 1923- que consistía en verificar exhaustiva y sistemáticamente los contenidos periodísticos antes de su publicación. Al parecer, esta reinvención del fact-checking se explica tanto por razones históricas, como editoriales y económicas.

Key Words:

  • journalisme;
  • fact-checking;
  • vérification;
  • politique;
  • médias

Key Words:

  • periodismo;
  • fact-checking;
  • verificación;
  • política;
  • medios

Laurent Bigot est doctorant en sciences de l’information et de la communication au sein du Centre d’analyse et de recherche interdisciplinaires sur les médias (Carism), centre de recherche de l’Institut français de presse (IFP) – Paris II / Assas. Il prépare, sous la direction du Pr. Rémy Rieffel, une thèse consacrée au fact-checking. Il est par ailleurs journaliste depuis 17 ans et a collaboré avec de nombreux journaux et magazines avant de devenir, en 2013, maître de conférences associé à l’École publique de journalisme de Tours (EPJT), où il enseigne les genres journalistiques et est responsable de l’ensemble des enseignements de presse écrite.

Contenu en relation avec